L'art de croire             竹下節子ブログ

中央アフリカの教皇と大統領

先日のフランシスコ教皇のアフリカ訪問で、最も危険だと言われていた中央アフリカ、ここで一番感動的だったのは、教皇が「慈しみの聖年」の扉を前倒しして開いたこととか、バンギのことを「世界の霊的首都」と持ち上げたことではなく、バンギの暫定政権の大統領カトリーヌ・サンバ・パンツァが教皇を前にしてしたスピーチだろう(プロテスタントやイスラムの要人もみな出席していた)。

中央アフリカの政情についてはここで詳しく書かないけれど、ブラック・アフリカ最貧国のひとつで軍事政権、革命、汚職、待野破壊収奪、民衆の虐殺などひどい内戦状態が続いていた。

特に、2013年3月に反政府連合セレカが政権についてからは、蛮行が続き、それに対抗する民兵組織がまた蛮行を繰り返すという惨状で、家や土地を捨てた人が40万人以上出た。

セレカはイスラム教徒がマジョリティで民兵組織がキリスト教がマジョリティだ。

国全体ではプロテスタント、カトリック、イスラム、伝統宗教が四分の一ずつくらいだ。

だからキリスト教が全体のマジョリティで、ローマ教皇のような一人の首長につながるネットワークがあるという意味ではカトリックが強い。

でも、ここ3年の内戦の殺し合いにおいては、もちろん、どの陣営も特に弱者の圧殺という点では同じような蛮行を繰り返してきた。
アフリカの他の国での部族間の抗争と同じで、こうなると、人種とか宗教とか関係がない。
ただ、権力を求める欲望や力に任せた支配や私利私欲、憎悪、報復、破壊衝動などが全開状態だったのだ。

今は少し落ち着いて、暫定政権の大統領が女性だということも、こういう内戦で真っ先に犠牲になりやすいのが女性や子供だということから見てシンボリックである。

で、この大統領は、パリに留学しているし教皇を迎えたのだからカトリックなのだろう。
セレカ政権を廃した後の暫定政権だから広い意味で「キリスト教側」なのは間違いがない。

彼女は就任してから、どちらの側にも武器を捨てるよう呼びかけていた。

そして、このスピーチで、

「この国のすべての指導者の名において、またどんなやり方であれこの国を地獄に落としたすべての人々の名において、私は歴史の過程でここでなされたすべての悪を懺悔し心の底から赦しを求めます」

と言ったのだ。以下にリンクもした全文を貼り付けておくがすばらしいスピーチだと思う。

このような内戦では宗教に関係なく暴力と憎悪と支配欲が弱者をなぎ倒していく。そこに「正当化」できるものはひとつもない。
そして今、困難な「再建」に向けて出発しようとするトップの政治家が、代表して、これまでの暴力を謝罪し赦しを求める。

そういえば、フランシスコ教皇もつい最近、コンスタンティノープル総主教といっしょに、カトリックと正教(西方教会と東方教会)が11世紀に分裂してしまったことを神に謝罪して赦しを求め、神のもとに一致することを目指すという趣旨の宣言をしていたっけ。

「そうだ、あやまればいいんだ、暴力や自己正当化の誘惑や征服欲やらに抵抗できずに時には神に背を向け、時には神の名をつかって同じ人間である同胞を傷つけたり搾取したり殺したりしてしまったけれど、悪かった、もうしません、お赦しください」

「あやまって赦されるなら警察はいらないよ」

と言われそうだが、そう、真摯な反省の前での神の恵みというのは警察という暴力装置も無化してしまうのだ。

そして、長い目で見れば、反省し、謝罪して、同じ過ちを繰り返さないと努力することを誓う、というプロセスなしには、個人も集団も、ほんとうの自由と平和に到達することはない。

バンギのフランシスコ教皇は、

キリスト教徒とイスラム教徒は兄弟であること、

中央アフリカを揺さぶった暴力の嵐は宗教的な動機に基づくものではなかったこと、

神を信じると言う者は平和の徒であるべきだということを強調した。

南アフリカのマンデラのことも想起される。

アフリカには歴史的、地政学的、資源的にいつも大きな試練が降りかかるけれど、それをかいくぐってなお謙虚にポジティヴな未来を築こうとする人たちの存在には力づけられる。
それを「祝福する」ことで癒し励ますことができる「奉仕者」である教皇が危険を顧みずに出かけて行った時に聞いたこのスピーチは、キューバやアメリカでの歓迎のスピーチよりも意味がある。

以下discours en intégralité.(フランス語原文)

Très Saint-Père,
Leurs éminences les cardinaux, évêques et dignitaires religieux de toutes les obédiences,
Distingués membres du clergé catholique, des églises protestantes, des mosquées et de différents cultes,
Distinguées personnalités du monde entier qui ont bien voulu se joindre à nous en cette occasion exceptionnelle,
Mes chers compatriotes unis en ce jour mémorable dans notre diversité,
Au regard des incertitudes qui ont, un temps, entouré la visite du pape en terre centrafricaine, sa présence effective parmi nous aujourd’hui est vécue comme une bénédiction du ciel. Cette présence effective du pape François à Bangui est également perçue comme une victoire. Une victoire de la foi sur la peur, sur l’incrédulité et une victoire de la compassion et de la solidarité de l’église universelle. Nous nous en réjouissons tous et gloire soit rendue à Dieu pour cela.
C’est pourquoi, ces 29 et 30 novembre 2015 sont des jours à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de notre pays. Car en ces jours historiques, nous sommes le cœur de l’Afrique, la fierté d’une région.
Remplie de joie et d’allégresse, je souhaite très solennellement la bienvenue au pape François, ainsi qu’a toute sa délégation. « Nzoni gango na sesse ti be Afrika, Tobwa Francois ». Le peuple centrafricain se joint également à moi pour vous dire du fond du cœur « Singuila mingui » ainsi qu’à toutes les personnes qui ont effectué le déplacement à Bangui pour cet important événement.
Très Saint-Père,
Le contexte politique du moment, les menaces sécuritaires réelles ou amplifiées qui ont émaillé les préparatifs de votre visite, la résurgence ces derniers jours des mouvements extrémistes et du terrorisme avec une violence omniprésente, auraient pu vous décourager à prendre le risque de faire le déplacement de Bangui. Il n’en est rien. La leçon de courage et de détermination est ici exemplaire et devrait nous enseigner. Vous avez toujours manifesté votre solidarité aux victimes de la crise centrafricaine, en encourageant les hommes et les femmes de Centrafrique, toutes obédiences religieuses confondues, à rester mobilisés pour reconstruire la cohésion nationale. Aujourd’hui, Vous leur confirmez une fois de plus et aux yeux du monde entier que Vous êtes à leurs côtés dans la fraternité et l’amitié universelles entre les hommes. Vous avez surtout démontré une fois de plus que vous êtes le pape des pauvres, des meurtris et de tous ceux qui sont dans la détresse.
Vous avez en effet choisi de visiter un pays détruit dans ses fondements par plusieurs décennies de crises à répétition, un pays qui vit des drames au quotidien. Vous avezdécidé de venir témoigner votre compassion et votre solidarité à un peuple tenaillé par la haine et l’esprit de vengeance, déchiré par des conflits interminables mais qui, malgré tout, n’a pas totalement perdu sa foi et est toujours debout par la force de l’espoir.
Au nom de cette foi, je veux commencer par implorer, à travers vous, la miséricorde de Dieu tout puissant au seuil de cette visite que tous les Centrafricains sans distinction attendaient dans la ferveur et l’espérance. Votre présence nous apporte la lumière de la visitation divine qui vient illuminer et transfigurer nos cœurs dans la repentance.
Très Saint-Père,
La République centrafricaine, notre pays, a été fondée par un homme d’Église, Barthélémy Boganda dont la vision, en tant que serviteur de Dieu et homme d’État était de placer l’homme et la femme créés à l’image de Dieu au cœur du développement du pays sans distinction ethnique, religieuse ou sociale. Cette vision de « Zo kwe zo » prône l’unité nationale, l’humanisme et le respect de l’être humain. Mais les filles et les fils du pays n’ont pas su gérer l’héritage spirituel, moral, politique et social de notre Père fondateur. Il s’est ensuivi une histoire tumultueuse caractérisée par des crises à répétition. Notre pays, n’a ainsi pas été épargné de vents dévastateurs qui ont semé la désunion et la méfiance jusqu’à la violence entre ceux qui appartiennent à un même socle, à une même nation. Des Centrafricains ont infligé des souffrances inqualifiables à d’autres Centrafricains.
C’est pour cela qu’il revient aux filles et aux fils de ce pays de reconnaître leurs fautes et demander pardon, un pardon sincère que votre bénédiction transformera en un nouveau levain pour la reconstruction du pays.
Au nom de toute la classe dirigeante de ce pays mais aussi au nom de tous ceux qui ont contribué de quelque manière que ce soit à sa descente aux enfers, je confesse tout le mal qui a été fait ici au cours de l’histoire et demande pardon du fond de mon cœur.

Très Saint-Père,
Nous avons absolument besoin de ce pardon à l’occasion de votre visite simplement parce que les dernières évolutions de la crise dans notre pays sont apparues comme des abominations commises au nom de la religion par des gens qui se disent des croyants. Or, comment être croyants et détruire des lieux de culte, tuer son prochain, violer, détruire des biens d’autrui et procéder à des violences de toutes sortes ?
Nous avons absolument besoin de ce pardon parce que nos cœurs sont endurcis par les forces du Mal. L’amour sincère du prochain nous a quittés et nous sommes désormais ancrés dans l’intolérance, la perte des valeurs et le désordre qui en résulte.
Nous avons besoin de ce pardon pour reprendre le chemin d’une nouvelle spiritualité plus vivante, accueillante et concrète parce que fondée sur l’amour vrai qui contribue à la réalisation et à l’affirmation de notre humanité.
Nous sommes en effet conscients que la plus grande chose que votre séjour parmi nous peut nous apporter, c’est la prière, l’intercession pour que les démons de la division, de la haine et de l’autodestruction soient exorcisés et chassés définitivement de nos terres, pour que notre pays retrouve le chemin d’une nouvelle spiritualité solidement ancrée dans la tolérance, l’amour du prochain, le respect de la dignité humaine et des Autorités établies.
Très Saint-Père,
En tant que messager de la paix, vous avez choisi de venir consoler un peuple meurtri afin de le restaurer et de le réconcilier avec la grâce que Dieu lui a faite par son sol, son sous-sol, ses eaux, sa faune, ses forêts et sa diversité culturelle. Votre présence parmi nous doit nous réconcilier avec la paix. Que le souffle de paix que vous apportez demeure en République centrafricaine et établisse l’étendard de la gloire de Dieu sur notre pays.
Vos messages sont attendus pournous libérer de la peur de l’autre, pour nous aider à cesser nos conflits, à changer nos cœurs et à nous établir sur la voie de la sérénité, de la sagesse, de la fraternité et de la paix.
Il est incontestable que le message de paix que vous nous apportez ne manquera pas d’infléchir et de tourner nos cœurs vers Dieu qui est la source véritable de la paix profonde à laquelle nous aspirons.
Après toutes les souffrances que notre peuple a vécues et continue de vivre, vous lui apportez certes le réconfort, la chaleur et la force de votre foi, votre commisération mais davantage : vous lui apportez l’espérance et la lumière d’une renaissance certaine.
Aujourd’hui, le peuple Centrafricain vit dans l’espérance du retour durable de la sécurité sur toute l’étendue de son territoire, de l’organisation des élections libres, transparentes et démocratiques et au final, d’un retour à l’ordre constitutionnel avec des dirigeants élus qui présideront à sa destinée avec la préoccupation d’assurer son bien-être au quotidien.
Et c’est dans l’allégresse et la piété que nous Centrafricains de toutes les confessions religieuses confondues attendons queVotre main puissante bénisse ce pays afin qu’il devienne enfin cette terre de Zo Kwé Zo dont avait rêvé Barthélémy Boganda, père fondateur de la République centrafricaine.
Une Centrafrique sans rancœurs, sans haines, sans divisions, sans discrimination de religions et d’ethnies, une Centrafrique sans armes et dans laquelle tous les citoyens pourraient « se donner la main », pour relever et reconstruire leur pays.
Puisse cette visite marquer la naissance d’une nouvelle ère de coopération renforcée entre le Saint-Siège et la République centrafricaine pour nous aider à atteindre l’épanouissement dans toutes ses dimensions matérielle et spirituelle.
Avant de clore mon propos, je me dois de remercier toutes les bonnes volontés qui ont contribué à faire de cette visite non seulement une réalité, mais surtout un réel succès. Je voudrais remercier le nonce apostolique, l’archevêque de Bangui, le président de la conférence épiscopale de Centrafrique et toute la communauté catholique de Centrafrique, qui n’a ménagé aucun effort pour la concrétisation de cette visite. Le comité d’organisation ecclésiale et le comité gouvernemental ont ainsi travaillé en synergie au sein de la coordination nationale pour optimiser l’organisation de l’événement. À tous, je dis merci, mille fois merci, pour leurs précieuses contributions.
Ces remerciements vont aussi à l’endroit des forces internationales notamment la Minusca et la Sangaris pour les efforts supplémentaires accomplis pour la circonstance. Leur présence sur le terrain aux côtés des forces intérieures est un élément essentiel de la réussite de cette visite.
Très Saint-Père,
Je terminerai mon propos en vous souhaitant ainsi qu’à toute la délégation qui Vous accompagne un très bon et agréable séjour en terre centrafricaine, terre de désolation aujourd’hui mais terre d’opportunités et d’avenir.
Gloire à Dieu pour la présence de son messager parmi nous. Que la terre centrafricaine tressaille de joie car Dieu a jeté un regard favorable sur elle pour la sauver. Dieu a exaucé nos prières et nous a envoyé le messager de la paix. Nous sommes sauvés !
Je vous remercie
[PR]
by mariastella | 2015-12-09 07:31 | 宗教
<< ISと神とダライラマ 『アムール、愛の法廷』クリス... >>



竹下節子が考えてることの断片です。サイトはhttp://www.setukotakeshita.com/
以前の記事
2017年 11月
2017年 10月
2017年 09月
2017年 08月
2017年 07月
2017年 06月
2017年 05月
2017年 04月
2017年 03月
2017年 02月
2017年 01月
2016年 12月
2016年 11月
2016年 10月
2016年 09月
2016年 08月
2016年 07月
2016年 06月
2016年 05月
2016年 04月
2016年 03月
2016年 02月
2016年 01月
2015年 12月
2015年 11月
2015年 10月
2015年 09月
2015年 08月
2015年 07月
2015年 06月
2015年 05月
2015年 04月
2015年 03月
2015年 02月
2015年 01月
2014年 12月
2014年 11月
2014年 10月
2014年 09月
2014年 08月
2014年 07月
2014年 06月
2014年 05月
2014年 04月
2014年 03月
2014年 02月
2014年 01月
2013年 12月
2013年 11月
2013年 10月
2013年 09月
2013年 08月
2013年 07月
2013年 06月
2013年 05月
2013年 04月
2013年 03月
2013年 02月
2013年 01月
2012年 12月
2012年 11月
2012年 10月
2012年 09月
2012年 08月
2012年 07月
2012年 06月
2012年 05月
2012年 04月
2012年 03月
2012年 02月
2012年 01月
2011年 12月
2011年 11月
2011年 10月
2011年 09月
2011年 08月
2011年 07月
2011年 06月
2011年 05月
2011年 04月
2011年 03月
2011年 02月
2011年 01月
2010年 12月
2010年 11月
2010年 10月
2010年 09月
2010年 08月
2010年 07月
2010年 06月
2010年 05月
2010年 04月
2010年 03月
2010年 02月
2010年 01月
2009年 12月
2009年 11月
2009年 10月
2009年 09月
2009年 08月
2009年 07月
2009年 06月
2009年 05月
2009年 04月
2009年 03月
2009年 02月
2009年 01月
2008年 12月
2008年 11月
2008年 10月
2008年 09月
2008年 08月
カテゴリ
検索
タグ
最新の記事
ファン
記事ランキング
ブログジャンル
画像一覧